Menu de navigation

VISIOCONFÉRENCE
Assistez à votre formation partout
où vous êtes

Inscription

Former des lecteurs
Date : 12 au 16 juin 2017, de 9 h à 17 h

610 $
Date limite d'inscription : 25 mai 2017

Inscription

Professeur

Marcel Goulet est chargé de cours au Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal. Il y est responsable du séminaire Former des lecteurs, qu'il a donné à 24 reprises et à plus de 300 participants depuis l'an 2000. Détenteur d'une maitrise en philosophie et d'un doctorat en études françaises de l'Université de Montréal, il a enseigné la philosophie au Collège de Shawinigan de 1977 à 1993, puis la littérature au Cégep Édouard-Montpetit de 1993 à 2014. Chercheur rattaché au CRILCQ (Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises), il dirige les travaux du LIREL, une équipe de chercheurs de collège intéressés par les figures du lecteur et leur exploitation didactique. Il a publié de nombreux articles et présenté de nombreuses communications sur Montaigne, sur la lecture littéraire et sur l'enseignement de la littérature.

Lieu de la formation

Salle C-1017-11 - Pavillon Lionel-Groulx
3150, rue Jean-Brillant

Information

Nathalie Parent
Coordonnatrice de la formation continue
514 343-6111, poste 30197

Former des lecteurs

Séminaire intensif de 5 jours
12 au 16 juin 2017, de 9 h à 17 h

Présentation

Le séminaire Former des lecteurs propose une réflexion sur l’enseignement de la littérature au cégep : sur les représentations de la littérature, les conceptions du lecteur littéraire, les rôles du professeur, les corpus d’œuvres, les approches et les outils sur lesquels il serait désirable de fonder cet enseignement.

Public

  • Professeurs en exercice
  • Étudiants de maîtrise et de doctorat en littérature qui aspirent à enseigner au cégep

Objectifs

  • Élaborer une pensée critique sur l'expérience de la littérature et sur les finalités de son enseignement.
  • Explorer des discours tenus sur le sujet par des écrivains, des philosophes, des théoriciens et des didacticiens de la littérature, et en estimer la valeur sur les plans épistémologique et didactique.
  • Construire sa propre vision de l'enseignement de la littérature au collégial.

Pourquoi participer ?

  • Pour mieux comprendre les enjeux et les défis posés par l'enseignement de la littérature au cégep.
  • Pour renouveler sa vision de la littérature et sa façon de l'enseigner.
  • Pour devenir un meilleur professeur de littérature.

Programme

  • L'enseignement de la littérature au cégep : le réel, le prescrit (les devis ministériels), la critique.
  • Les représentations de la littérature : réflexion sur les pouvoirs de la littérature et sur les diverses façons d'en faire l'expérience : de la littérature comme représentation de la vie et lecture de soi à la littérature comme autre de la philosophie, en passant par la littérature comme appel à la liberté, comme lieu de plaisir et de jouissance, comme rencontre de " géants dans le temps ", comme récit, comme expérience du temps et comme événement.
  • Les figures du lecteur littéraire : du lecteur ordinaire au lecteur savant, en passant par le lecteur humaniste, le lecteur peu commun, le lecteur braconnier, le libre lecteur, le lecteur ludique, le sujet lecteur, le non-lecteur, la dangereuse lectrice, le lecteur amoureux, le lecteur narratif et le lecteur esthétique.
  • Les figures du maître : exploration des rôles du professeur de littérature, de transmetteur de " bas-savoir " à émancipateur, en passant par passeur culturel, formateur, expert et entremetteur.
  • La littérature à enseigner : questionnement sur le choix des œuvres, les critères de sélection, la part des classiques, la part du contemporain, la place de la littérature québécoise; regard critique sur les façons d'enseigner la littérature et les outils pour le faire.

Plan de cours détaillé

Pédagogie

En partie, magistrale : le professeur assume sa part des exposés sur les représentations de la littérature, les figures du lecteur littéraire et les rôles du maître. Pour la plus grande part, participative (c’est un séminaire!) : participation des étudiants à une table ronde à partir d’une réflexion personnelle sur l’expérience de la littérature; présentation d’un exposé; participation à une reprise de la querelle des Anciens et des Modernes (sur la part réservée aux classiques et à la littérature contemporaine dans l’enseignement) et à un débat sur la place à accorder à la littérature québécoise; échanges et discussions sur les sujets abordés.