Programme

Pour cette première édition, l’Université d’été en agriculture urbaine du campus MIL répond à un besoin et un désir grandissants de la population de se réapproprier les techniques pour produire une partie de ses repas. L'Université de Montréal donne accès à un espace à cultiver tout au long de l'été, ainsi qu'un lieu d'apprentissage et d'expérimentation au cœur des Projets éphémères.

Les 20 participants qui seront sélectionnés cultiveront 5 parcelles d'une superficie individuelle d'environ 4' x 6'.

Le programme s'échelonnera de juin à octobre, conjuguant 8 formations d'une journée pour un total de 40 heures de cours, et deux séances hebdomadaires de jardinage collectif. Les séances de jardinage collectif auront lieu les mercredis soirs et les dimanches matins.

Différence entre un jardin collectif et un jardin communautaire?

Dans le cadre du jardin communautaire, la Ville de Montréal attribue une parcelle de terre par individu ou famille. Chacun-e est responsable de cultiver sa parcelle et de récolter les fruits de son labeur. Dans le cadre du jardin collectif, un organisme communautaire ouvre plusieurs parcelles à un groupe de jardinier-es, offrant un espace de partage des connaissances, et de collaboration. Tant les responsabilités que les récoltes sont partagées entre les jardinier-es selon des termes établis en début de saison.

Horaire et formateurs

Coordination

Sara Maranda-Gauvin - On sème
Après un baccalauréat en développement international et études culturelles de l'Université McGill, Sara a travaillé dans le milieu du logement communautaire à Rosemont. En 2014, ses intérêts pour la pédagogie, la nature et l'alimentation locale l'ont menée à suivre la formation de « potager de cours d'école » de la City Farm School, donnée par la Serre de l'Université Concordia. En 2016, elle a co-fondé l'organisme On sème qui vise à tisser une communauté autour de l'agriculture et de l'art local. Sara travaille présentement pour les Projets éphémères du Campus MIL de l'Université de Montréal et coordonne l'Université d'été en agriculture urbaine.

Animation des séances de jardinage collectif

Charleen Kotiuga - consultante en jardins comestibles et éducatifs
Charleen est passionnée de l'éducation alternative et de l'agriculture, outils qu'elle utilise afin de créer des communautés résilientes. En 2013, Charleen a complété la programme « Jardin maraîcher » avec la Serre de l'Université Concordia, et en 2014 elle a complété sa thèse de baccalauréat en science politique sur la sujet de l'agriculture urbaine et son rôle dans la création de communautés résilientes. Charleen travaille présentement pour Ça Pousse, avec qui elle donne des ateliers dans des écoles primaires. Elle travaille aussi avec Neumark Design pour créer des aménagements paysagers comestibles, faire pousser de l'ail à grande échelle, et pour produire des plantes comestibles en pépinière.


4 juin
Cours 1 : Gestion écologique des sols

Matthew Gaddes - Coop Bioma
Mathew est passionné par les méthodes agricoles alternatives et il a été responsable de douzaines de projets d'aménagement paysager et projets en agriculture urbaine à Montréal et ailleurs. Il est titulaire d'un baccalauréat en gestion écologique des terrains agricoles ainsi que d'un diplôme d'études supérieures en Éducation relative à l'environnement. Il travaille au sein de la Coop Bioma qui fait partie des Projets éphémères sur le Campus MIL.

 


11 juin
Cours 2 : Le design, la plantation, compagnonnage et arrosage

Jonah Neumark - Neumark Design
Jonah a fondé sa compagnie Neumark Design, par laquelle il fait de la conception et réalisation de paysages comestibles et écologiques. Il se spécialise dans les plantes comestibles vivaces, lesquelles il produit en pépinière pour les utiliser dans ses travaux d'aménagement, et pour les vendre au public. Jonah est diplômé en arts visuels au Cégep Dawson et en permaculture de l'Institut de Permaculture de Burlington au Vermont et a travaillé sur des fermes biologiques, dans des pépinières, et dans le domaine de la construction. La création des paysages réunit ses passions pour l'art, les bonsaïs, la nature, les plantes et l'amour de la nourriture.


18 juin
Cours 3 : Fertilisation, engrais et besoins des plantes

Pierre-Vicent Breault-Ruel - Le Sirop — Agriculture de guérison
Pierre-Vincent a plusieurs cordes à son arc. Il détient un baccalauréat en agronomie de l’Université McGill et est maintenant candidat à la maîtrise en travail social à l’UQAM. Il s’intéresse donc, d’une part, à l’agriculture — notamment aux aspects de résilience, dont le biorégionalisme, l’agriculture à petite échelle et le compostage — et de l’autre, à la santé psychologique des agriculteurs et au jardinage comme outil d’intervention. Il a travaillé à l’international dans des projets de développement socioéconomique et communautaire par l’agriculture. À Montréal, il s’est impliqué en agriculture urbaine au sein de plusieurs organismes. En début d’année, il a lancé le Sirop afin de promouvoir et développer des projets d’horti-thérapie.


9 juillet
Cours 4 : Biodiversité et pollinisation

Alexandre Beaudoin - Université de Montréal
Alexandre est diplômé d'un baccalauréat en biologie à l'Université de Sherbrooke et d'une maîtrise en environnement et développement durable à l'Université de Montréal. Naturaliste pendant une dizaine d'années, il est actuellement conseiller en biodiversité pour l'Unité de développement durable de l'Université de Montréal ainsi qu'apiculteur et formateur au sein de la coopérative d'apiculture urbaine, Miel Montréal, dont il est le fondateur. En 2016, il entame une seconde maîtrise en socio-écologie à l'Université du Québec en Outaouais sur l'élaboration de corridor écologique en milieu urbain.


16 juillet
Cours 5 : Insectes ravageurs et maladies

Guillaume Vallée-Rémillard - Les racines de l'île
Accumulant les expériences au sein de fermes périurbaines, de jardins collectifs et d'autres espaces productifs ou expérimentaux, Guillaume est un urbain invétéré. Diplômé de l'École Horticulture de Laval, il porte un bagage de connaissances pratiques et théoriques de haut calibre faisant de lui un professionnel. En plus d'être un passionné de la vie microbienne du sol, il se fait un devoir de rester à l'affût des dernières connaissances en phytotechnologies, en édaphologie et en agroécologie. Guillaume travaille en tant que consultant et fait partie de la ferme Les racines de l'île.


13 août
Cours 6 : Usages médicinaux des plantes au jardin

Marie-Josée Vivier - Herboriste thérapeute accréditée
Diplômée de la formation professionnelle d'herboristerie traditionnelle et clinique de l'école FloraMedicina depuis 2010, Marie-Josée Vivier offre des ateliers pour faire connaître les plantes médicinales. Elle pratique en clinique à titre d'herboriste thérapeute accréditée et participe à l'enseignement de la formation professionnelle de l'école FloraMedicina. Par le passé, elle a été impliquée au sein de la Guilde des herboristes, dans le comité de l'aile professionnelle, qui travaille à la reconnaissance et à la promotion de l'herboristerie clinique au Québec.


27 août
Cours 7 : Préservation des semences

Lyne Bellemare - Terre Promise
Lyne Bellemare, coordonnatrice des communications aux Semences du patrimoine Canada et fondatrice de l'entreprise Terre Promise semencière artisanale, est une passionnée de permaculture et de maraîchage biologique, et elle s'intéresse surtout à la conservation des semences de variétés anciennes, patrimoniales et rares.

Terre Promise est une semencière artisanale qui produit de façon écologique et locale des semences de plantes potagères de variétés ancestrales ou rares. Toutes les semences sont à pollinisation libre, non génétiquement modifiée et aucune n'est sous brevet. La terre est cultivée de façon permaculturelle dans le respect de la vie, de la biodiversité et des pollinisateurs.


1er octobre
Cours 8 : Fermeture du jardin et techniques d'hiver

Charleen Kotiuga - consultante en jardins comestibles et éducatifs
Charleen est passionnée de l'éducation alternative et de l'agriculture, outils qu'elle utilise afin de créer des communautés résilientes. En 2013, Charleen a complété la programme « Jardin maraîcher » avec la Serre de l'Université Concordia, et en 2014 elle a complété sa thèse de baccalauréat en science politique sur la sujet de l'agriculture urbaine et son rôle dans la création de communautés résilientes. Charleen travaille présentement pour Ça Pousse, avec qui elle donne des ateliers dans des écoles primaires. Elle travaille aussi avec Neumark Design pour créer des aménagements paysagers comestibles, faire pousser de l'ail à grande échelle, et pour produire des plantes comestibles en pépinière.