Menu de navigation

Horaires et inscription

Date
Prochaine formation – 17-21 juin 2019

Lieu
Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx
3150, rue Jean-Brillant, Local C-3061
Montréal (Québec) H3T 1N8

Tarif 
135$* / jour ou 600$* / semaine

* Les taxes ne sont pas incluses

Étudiants
Cours de 3 crédits (sigle PRX6006)
Étudiants UdeM inscription auprès de votre TGDE
Étudiants hors UdeM : consultez ce lien pour vous inscrire.

Professionnels

Inscription

Pour en savoir plus sur le projet ADAJ

Formateurs

Sarah Bardaxoglou

Sarah Bardaxoglou est assistante de recherche du chantier ADAJ 9. L’accès à la justice des jeunes.

Emmanuelle Bernheim

Emmanuelle Bernheim : Emmanuelle Bernheim est professeure au Département des sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur le rôle du droit et des tribunaux dans la production et la perpétuation des inégalités sociales, plus particulièrement par l’étude des pratiques judiciaires, de l’expérience des justiciables faisant face à la justice et des pratiques coercitives en psychiatrie. Elle est impliquée dans 3 des chantiers du projet ADAJ.

Dominique Bernier

Dominique Bernier : Dominique Bernier est professeure au Département des sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal. En plus de concentrer ses recherches en droit pénal, garanties juridiques et réparations et procédure pénale, la professeure a collaboré avec différents groupes communautaires qui interviennent auprès des jeunes de la rue, en santé mentale et dans la défense des droits.

Angela Campbell

Angela Campbell est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université McGill et la Vice-principale adjointe (politiques, procédures et équité) de l’Université McGill. Elle effectue ses recherches et enseigne dans les domaines du droit de la famille, du droit de la santé, du droit pénal, du droit des successions et des études juridiques féministes. Elle est responsable du chantier ADAJ sur l’accès à la justice des jeunes.

Johanne Clouet

Johanne Clouet : Johanne Clouet est professeure adjointe à la faculté de droit de l’Université de Montréal, elle enseigne dans le programme de maîtrise en droit notarial ainsi que dans le programme de baccalauréat en droit. Son implication dans le projet ADAJ s’inscrit dans le chantier sur les mesures de l'accès à la justice (coûts financiers et humains).

Valentine Fau

Valentine Fau est candidate au doctorat à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et assistante de recherche du chantier ADAJ 9. L’accès à la justice des jeunes

Dalia Gesualdi-Fecteau

Dalia Gesualdi-Fecteau : Dalia Gesualdi-Fecteau est professeure au Département des sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal. Depuis ses études doctorales, elle s’intéresse notamment aux conditions de travail avec lesquelles composent les travailleurs étrangers temporaires. Son implication dans le projet ADAJ s’inscrit dans le chantier sur les mesures de l'accès à la justice (coûts financiers et humains).

Chloé Leclerc

Chloé Leclerc est Professeure à l’école de criminologie de l’Université de Montréal et chercheuse au Centre international de Criminologie Comparée. Ses champs d’enseignements et de recherches sont la pénologie et la détermination de la peine. Elle travaille présentement sur les négociations entourant le plaidoyer de culpabilité, les problèmes d’accès à la libération conditionnelle, les coûts financiers et humains de la justice et l’évolution des pratiques des tribunaux canadiens à travers le temps.

Pierre Noreau

Pierre Noreau politologue et juriste de formation est professeur titulaire au Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal. Il travaille plus particulièrement dans le domaine de la sociologie du droit. Ses recherches empiriques portent notamment sur le fonctionnement et l’évolution du système judiciaire, l’accès à la justice et la mobilisation politique du droit, la diversité ethnoculturelle et le droit. Il est le directeur du projet ADAJ.

Alexandra Pasca

Alexandra Pasca : Alexandra Pasca est candidate au doctorat à la Faculté de droit de l’Université McGill. Elle est chercheure étudiante dans le cadre du chantier 19 du projet ADAJ concernant les attentes sociales et la conscience du droit

Marion Vacheret

Marion Vacheret est Professeure à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Ses champs d’enseignements et de recherche sont la sociologie carcérale et pénale ainsi que les politiques pénales. Elle est chercheuse régulière au RGDG et est responsable du chantier ADAJ — accès à la justice en détention.

Shauna Van Praagh

Shauna Van Praagh est professeure titulaire à la Faculté de droit de l’Université McGill.  Elle est experte dans les domaines du droit et les enfants, le droit et la religion, l’éducation juridique, et la responsabilité civile délictuelle. Elle a été impliquée dans les réformes en éducation juridique à McGill et participe comme membre dans les activités de l’Institut de droit comparé de McGill, le Centre des droits de la personne et du pluralisme juridique, et le Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé.

Joao Velloso

Joao Velloso est professeur à la Faculté de droit de l’université d’Ottawa. Il enseigne le droit des peines et des sanctions, la criminologie et les études sociojuridiques.

Informations

praxis@fas.umontreal.ca
514 343-2328

Cette recherche a été financée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Université d’été : accès au droit et à la justice

Formation d’un dispensateur reconnu aux fins de la formation continue obligatoire du Barreau du Québec pour une durée de 35 heures. Une attestation de participation représentant 35 heures de formation sera aussi transmise aux notaires.

Reconnaissance des heures : 7 h par jour ou 35 h pour la semaine. 

Description

Ce séminaire propose une réflexion sur l’institution judiciaire contemporaine en offrant une analyse des différents défis qu’elle rencontre actuellement. Il permettra aux participants d’acquérir une meilleure connaissance des mutations que connaît le monde de la justice de même qu’à en comprendre les frontières et les retombées. Plus particulièrement, les participants réfléchiront à la justice de demain par l’approfondissement de leurs connaissances sur les barrières actuelles notamment en matière :

  • d’accès à la justice;
  • de l’autoreprésentation devant les tribunaux ;
  • de la situation des jeunes devant la loi;
  • des coûts humains et financiers de l’accès à la justice ;
  • des défis d’accéder à diverses mesures judiciaires lors d’une détention;

Privilégiant une approche pluridisciplinaire (droit, communication, criminologie), cette université d’été s’articule autour de 5 journées thématiques distinctes. Cette formation permettra aux participants d’assister à des conférences offertes par des chercheurs experts dans leur domaine de recherche, de participer à des débats animés par des praticiens et de partager leurs connaissances et leurs éventuelles expériences dans le cadre d’ateliers. 

Contenu de la formation

Veuillez noter que certains contenus sont à confirmer. 

  AM (8 :30 – 12 :30) PM (13 :30 - 17 :00)
Lundi 17 juin Accès au droit et à la Justice : Réflexions autour des barrières existantes Pierre Noreau L'autoreprésentation Emmanuelle Bernheim et Dominique Bernier
Mardi 18 juin L'accès à la justice des jeunes Angela Campbell et Shauna Van Praagh L'accès à la justice des jeunes Angela Campbell et Shauna Van Praagh
Mercredi 19 juin Visite de la Cour municipale
Marion Vacheret
Accès à la justice et détention Chloé Leclerc et Joao Velloso
Jeudi 20 juin Les coûts humains et financiers de la justice: éléments théoriques et empiriques Dalia Gesualdi-Fecteau, Chloé Leclerc et Johanne Clouet Les coûts humains et financiers de la justice: éléments théoriques et empiriques Dalia Gesualdi-Fecteau, Chloé Leclerc et Johanne Clouet
Vendredi 21 juin Panel des partenaires L’accès au droit et à la justice Accès au droit et à la justice, les solutions et les réformes Pierre Noreau